EODD 2017 à Berne

Nous sommes fiers d’accueillir l’EODD le 9 septembre 2017

L’idée
La Journée européenne du don d’organes et de la greffe (European Day for Organ Donation and Transplantation, EODD) est célébrée depuis 1996. Elle est organisée par le Conseil de l’Europe en collaboration avec un pays donné. Elle a pour objectif d’aider tous les ans un état-membre à sensibiliser la conscience publique et à susciter des débats sur le don d’organes et la transplantation. En raison de la pénurie d’organes, la liste d’attente ne cesse en effet de s’allonger dans toute l’Europe. Cette journée fait partie des efforts communs entrepris pour augmenter le nombre de dons d’organes et garantir la qualité et la sécurité des transplantations.

Pourquoi la Suisse ?
La Suisse joue un rôle important dans l’histoire de la médecine de la transplantation, qui a commencé en 1883. Le chirurgien bernois et lauréat du prix Nobel, Theodor Kocher, transplante en effet cette année-là des tissus thyroïdiens d’un donneur sous la peau et dans la cavité abdominale d’un jeune homme devant subir une ablation de la thyroïde. Cette transplantation fut une véritable percée et permit de réduire les troubles de croissance et de développement occasionnés par l’absence de thyroïde.

Hartmann Stähelin et Jean-François Borel posent un autre jalon au début des années 70 en découvrant une substance active, la ciclosporine. L’entreprise Sandoz de Bâle se base alors sur cette substance pour développer le premier immunosuppresseur. Ces médicaments permettent d’éviter le rejet des organes transplantés. Sans immunosuppresseurs, la médecine de la transplantation actuelle n’existerait pas aujourd’hui.